Caribou Ginette!

Caribou Ginette!

Est-ce que tu as mangé du phoque? non pas encore!

Mais j’ai mangé du caribou.

Recette de Caribou.

Premièrement pour bien réussir cette recette, vous devez vous rendre dans la toundra. Vous avez le choix, soit que vous y allez en canot ou bien en VTT. Vous apportez un nécessaire de survie et de chasse. Un bon fusil, des jumelles (je pense, du moins moi j’en prendrais), un bon couteau (savik) si jamais on doit couper la bête sur place. C’est vrai, je n’ai pas encore vu de caribou exposé sur le hood d’un char comme j’ai pu souvent le voir à Chartierville. Toutefois, si vous n’êtes pas en mesure de vous rendre dans la toundra, vous pouvez aller chercher votre pièce de viande au congélateur commun du village, mais pour ça, il faut la clé.

Si vous n’avez pas la clé, vous pouvez toujours aller casser la croûte au village dans ce que j’oserais nommer un pique-nique communautaire : un rassemblement où tout le monde vient manger ensemble et prendre de la nourriture pour emporter. Mais j’ai aucune idée comment les Inuits appellent cette activité. Un genre de souper spagate du festival de la chasse. Par contre, à ce pique-nique on trouve bien autre chose que des pâtes. Il peut y avoir du béluga, des Canada Goosse, des oursins, du poisson, du caribou. Bref, un vrai festin de chasse et de pêche. Néanmoins, je n’ai fait aucune de ces actions, ma princesse de l’Arctique (que j’ai enfin trouvé et dont je vous parlerai plus tard), Penina, m’a concocté un bon repas de caribou. (C’est elle qui est allée dans la toundra tuer ledit animal.)

festin

Mais lorsque vous avez le caribou, il vous faudra toutefois d’autres ingrédients :

  • Une patate
  • Un oignon
  • De l’huile de canola

Vous accompagnez le caribou d’une salade verte (c’est ma partie).

Tout d’abord, à l’aide de votre ulu, découpez en cube la pièce de viande. Au passage, mangez quelques morceaux crus question de tester la marchandise. Réservez une partie du gras (celle qui se défait en filaments) pour plus tard.

Coupez également votre patate et votre oignon en cube.

Faites revenir les oignons dans l’huile pour ensuite ajouter la patate. Faites cuire lentement, dès que cela semble commencer à bien cuire, ajoutez le caribou. Couvrez et laissez mijoter le tout.

cuisson

Pendant ce temps, lavez votre salade qui vous aura couté au mois de juillet 3,50 $ (c’est du made in Qc!) Coupez-la à main nue pour ne pas faire rouiller celle-ci.

Vous ajoutez un peu de légumes, ce que vous avez à la portée de la main, dans mon cas un concombre à 2,18 $ et un poivron rouge à 4,30 $, toujours made in Qc. Salez et poivrez en y ajoutant un filet d’huile d’olive (que vous avez apporté dans vos bagages).

Servez et mangez.

Dès que le repas est terminé, goûtez les filaments de gras que vous avez précieusement gardé. Ceux-ci aident à la digestion.

Lors du repas pris en compagnie de ma princesse, j’ai également appris que lorsque l’on mange du caribou cela nous aide, en période de froid, à augmenter la température de notre corps. C’est un secret, mais cela rend aussi les gens plus forts!

Advertisements

Boire l’été

Boire l’été

Cher Sandra,
C’est l’été et mes sens sont en alerte. J’ai soif, j’ai chaud, j’ai faim. Mais dès qu’il fait trop chaud, comme la semaine dernière à Montréal, j’aime bien me préparer plein de trucs à boire glacés. Je t’en ai déniché un que tu vas adorer : gaspacho de fraises et crème fouettée au basilic. Je le sais, cette recette peut avoir l’air étrange avec des fraises+basilic+tomates, mais attends d’y goûter.

Ce qu’il faut
Environ 1,5 litre de fraises (un panier moyen)
1 belle tomate
1 cuillère à soupe d’huile d’olive
10 feuilles de menthe
1/3 de tasse de sirop d’érable ou plus parce que c’est bon
1 tasse de crème à fouetter
20 feuilles de basilic
2 cuillères à soupe de sucre à glacer

Comment faire
Tu dois laver et équeuter les fraises. Ensuite, tu les coupes en 2. Tu peux en garder quelques-unes pour la déco à la fin. Tu coupes aussi la tomate et tu mélanges le tout au robot.  Tu ajoutes à ce mélange l’huile d’olive, la menthe et le sirop d’érable. Le mieux c’est de laisser la mixture au frigo quelques heures.

Maintenant, il faut faire la crème fouettée : Dans un bol, tu ajoutes le sucre à glacer et la crème. Après tu brasses jusqu’à temps que ça épaisssise, puis tu ajoutes le basilic ciselé.

Le temps est venu de déguster. Tu verses le gaspacho dans des beaux verres et y ajoutes la crème fouettée au basilic. Pour que ça soit beau, quelques fraises et des feuilles de basilic sur le dessus des verres font l’affaire. Bois vite avec une paille.

Certains pensent que d’ajouter du rhum là-dedans, ça peut pas faire de mal. À toi de voir!

Prendre l’été par le cornet

Prendre l’été par le cornet

Sandra a acheté hier son billet pour Inukjuak. Son départ est prévu pour le 27 juin… plus que 15 jours. Elle organise les derniers détails de son départ et on pleure un peu car on ne sera plus ensemble dans peu de temps. Mais on est habitués. Elle part tout le temps. Et je reste souvent. Avec qui je vais manger mes cornets cet été?Manger des cornets.1Manger des cornets.2