Les week-ends à Inukjuak.

Les week-ends à Inukjuak.

Il pleut, j’irais bien au cinéma ou au théâtre. Mauvaise réponse. Il n’y a pas de cinéma, pas de théâtre, pas de restaurant et même pas de « dance floor » à la salle communautaire. À vrai dire, le village est assez désert. Pendant la période estivale, beaucoup de gens quittent le village, ils vont dans leur campement, ou plus au sud, ou encore dans un autre village du Nunavik. Pour ceux qui restent, le week-end est l’occasion de partir à la pêche, à la chasse, ou tout simplement d’aller camper dans les îles. Comme je ne possède ni canot, ni VTT et encore moins de tente, je ne peux pas partir les week-ends à la découverte du territoire.

Il me reste comme divertissement les balades, pour photographier le paysage, la lecture (merci Annabelle de m’avoir donné plein de livres à lire, même si j’arrive déjà au bout de ceux-ci), la télé (après avoir revu X-Men trois fois, et comme les canaux intéressants sont bloqués, je regarde des séries que j’ai déjà vu), et internet sur lequel tu ne peux pas regarder de vidéos, car la connexion est trop lente. J’ai une petite radio – oui oui ce truc qui capte le Fm et le Am, mais je capte que deux fréquences, soit le canal Fm du village qui ne fonctionne pas le week-end, car tout le monde est parti, et CBC Nunavik.

Une chance que j’aime ça la musique country. Je réussis par moment à me connecter à la première chaine de radio Canada via internet, car le week-end la connexion est meilleure. Il n’y a personne sur le réseau. Il faut savoir qu’ici le réseau est fourni par satellite, donc par mauvais temps (ce qui arrive régulièrement ici), la connexion est interrompue. Il y a une semaine nous avons été coupés durant plusieurs jours.

Pour me changer les idées, je me suis rendue à la coop pour faire mes courses. Parenthèse, quand je fais mes courses, j’achète des provisions seulement pour deux ou trois repas. Faut dire que ça fait partie de mes activités de divertissement d’aller acheter à manger. Donc, je me suis rendue à la coop faire mes achats. Au moment de payer, je sors ma carte et on me dit : « Désolé, pas de réseau, pas de paiement par carte ».

En plus, tout est fermé le dimanche.

Une chance que Raisa soit là. On parcourt ensemble les étendues de roche et on s’extasie sur les champs de petits cailloux parmi les masses impressionnantes des grands rochers, on discute de leurs couleurs et de leurs formes particulières. On va voir les chiens, on caresse leurs bébés, on discute avec les enfants qui jouent, et on recherche des animaux : ceux que l’on trouve sont le plus souvent morts. Hier soir, nous avons soupé ensemble et dansé dans le salon sur la musique entrainante de CBC Nunavik. C’est bizarre à dire, mais ici je préfère les lundi…

duck

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s