Mon ami le vent

Mon ami le vent

Disparaître. Pas disparaître contre son gré, mais de son plein gré. S’absenter, s’égarer, s’envoler, s’effacer. Dans les films, tout le monde disparait tout le temps. Il y a des policiers, des gens qui pleurent, des mères en détresse, des pères au bord du gouffre.

Ma rue est pleine d’affiches de chats bien-aimés disparus. Volatilisés. Ils sont où tous ces chats perdus? La disparition est toujours quelque chose que l’on se fait imposer. On choisit rarement de disparaître. Pourquoi vouloir disparaître d’ailleurs?

Depuis toujours, je m’imagine que d’un seul claquement de doigts ou d’un seul battement de paupières, je peux passer d’un monde, d’un univers à l’autre (à supposer qu’il existe des mondes différents), où les lois et réalités sont complètement différentes. Mais peu importe l’endroit, je les connais à la perfection et peux choisir avec plaisir où je suis, quand j’y suis et pourquoi j’y suis. Un peu comme si mon cerveau était à la fois une machine à voyager dans le temps et une tentative constante de téléportation.

Et la disparition, là dedans? Et bien, c’est là tout le point. Il faut beaucoup d’imagination pour disparaître de son plein gré. Et mes tentatives jusqu’à présent sont restées vaines.

Mais hier soir, j’ai eu une bonne idée. Comme il faisait bien chaud, j’ai rassemblé les ventilateurs de la maison dans le salon, donc 3 ventilateurs, c’est déjà pas si mal. Je les actionné à puissance maximale et les ai dirigé vers moi, pour créer comme un flux, un gros vent, une tempête dans l’appartement. Là, je me suis concentrée très fort pour léviter dans le sens du vent. J’ai essayé de me faire la plus légère possible et de ne penser à rien, sauf à disparaître. Je deviendrais le vent.

Pour l’opération, j’ai bien sûr fermé les yeux… Fort, très fort. Quand je les ai rouverts quelques minutes plus tard… j’étais toujours là. Dans mon salon. À avoir chaud.

Je pense que je ne suis pas bien bonne dans les disparitions.

Publicités

Méthodes pour disparaître

Méthodes pour disparaître

Disparaître : il y a plusieurs méthodes pour y arriver. Voici quelques exemples pour disparaître efficacement vous aussi.

Piloter une machine à voyager dans le temps : ce pourrait être une bonne idée. Vous avez le numéro du Dr Who?

Nouvelle identité+opération faciale : John Travolta l’avait essayé dans Face/Off avec un résultat mitigé.

Changer de pays et pas le dire à sa famille : cette option annule pratiquement vos chances de retour.

Acheter une nouvelle identité sur internet et s’enfuir : est-ce qu’il y a déjà quelqu’un qui l’a fait et pourrait m’aider?

Regarder La piel que habito et y penser à deux fois pour une opération de changement de sexe : je sais pas vous, mais moi ce film m’a mis mal à l’aise.

Déménager à Inukjuak : Sandra l’a fait, mais elle n’est pas vraiment disparue.

Se faire ordonner prêtre ou rentrer chez les soeurs : est-ce qu’un formulaire existe? Quels sont les prérequis?

Se cloîtrer dans son appartement et manger toutes les boîtes de conserve : solution temporaire, mais idéale pour affoler parents et amis.

Acheter un billet d’avion pour Cuba et se cacher ailleurs comme Edward Snowden : je suis pas sûre que vous voulez avoir les États-Unis sur votre cas.

Insulter un groupe terroriste sur internet et leur fournir son adresse : je dis ça comme ça mais c’est pas une bonne idée.

Pour disparaître temporairement, je vous conseille de : 

1. Ne plus répondre au téléphone, à vos courriels et de vous cacher sous vos couvertures.

2. La même chose qu’au point précédent, mais regarder des séries toutes la journée.

3. Faire comme si vous étiez partis en vacances, mais rester chez vous.

4. Acheter une perruque et des grosses lunettes et vaquer normalement à vos occupations.

Vous avez d’autres idées? Je suis preneuse.

Avis de disparition

Avis de disparition

Nom : Marie Cayer
Âge : 29 ans
Taille : 1 m 68
Poids : 62 kilos (136 livres)
Cheveux : Bruns
Yeux : Bruns
Langue : Français
Date de la disparition : 10 mai
Elle aurait quitté son domicile vers 7 h 10, mais personne ne l’a vue depuis. Elle portait un jeans bleu, un manteau bleu foncé et des chaussures blanches.

Si vous avez des informations, contactez Annabelle Moreau.